Claire Dutrait mène une pratique d’écriture individuelle depuis 2008 à découvrir ici-même, ou collective, dans le cadre de Urbain, trop urbain (plateforme d’édition numérique dirigée depuis 2010 par Matthieu Duperrex) dont elle est responsable de la trame littéraire. En 2014, elle formalise les pratiques d’écriture numérique du collectif Urbain, trop urbain à l’occasion du numéro de la revue universitaire Itinéraires, Littérature, textes, cultures à Paris 13 : « Textualités numériques », coordonné par Marie-Anne Paveau.

*

Elle coordonne et réalise les textes des ouvrages du collectif Urbain, trop urbain : le livre numérique Micromegapolis (2013) et le livre papier Périphérique intérieur (éditions Wildproject, 2014). Elle travaille aussi en étroite collaboration avec des chercheurs (en géographie, anthropologie, sciences et vie de la Terre) à la traduction littéraire et artistique de leurs travaux et de leurs activités scientifiques (pour les livres numériques Shanghai Nø City Guide et Micromegapolis, ainsi que pour une exposition-recherche Vies d’ordures – dont elle fait partie de la direction artistique – au MuCEM de 2015 à 2017).

*

En lien avec l’espace urbain, et plus largement, avec la sensibilité que nous impose l’anthropocène, elle tient une chronique hebdomadaire de 2010 à 2012, écrit et dit les textes des courts métrages Monuments en 2013 et Décade en 2016, et crée cette même année, en relation avec le compositeur Stephan Dunkelman, l’installation et la pièce sonore documentaire Le génie du rivage, dans le cadre du projet Film FlammeLa sardine, le romarin et la torchère. En 2018, son « oeuvre ouverte »,  Aujourd’hui Eurydice sort aux éditions publie.net, composée d’un livre papier, d’un livre numérique et d’un site « avant-scène ».

*

*

De 2013 à 2015, Claire Dutrait crée des performances poétiques où elle dit des textes, dans des paysages numériques (« Un trip para-numérique », avec Matthieu Duperrex, pour les Empreintes numériques au Centre culturel Bellegarde, 2014), sonores et picturaux, avec Jean-Yves Bonzon et Frédéric Malenfer : au PUL en 2013, à Bakélite en 2013, aux Jacobins (Eppur si muove), à l’Espace Bonnefoy pour Les légendes périphériques en 2014, ou encore à l’IPN, un conte écologique en 6 minutes 40. En décembre 2015, elle est accueillie en résidence d’écriture à Port-de-Bouc pour Aujourd’hui Eurydice, et en propose depuis des lectures performées.

*

*

Choriste depuis 2005 dans l’Ensemble vocal et instrumental À bout de souffle dirigé par Stéphane Delincak, elle rédige les textes accompagnant chacune des créations (diffusion, projets pédagogiques et programmes). Cette double expérience, d’écriture sur la musique, et d’interprétation musicale et scénique, participe à nourrir ses pratiques d’écriture et de mise en voix.

*

*

Pour mener à bien l’ensemble de ses activités artistiques, depuis septembre 2012, Claire Dutrait a choisi d’exercer à mi-temps annualisé son métier de formatrice d’enseignants (en langue et langages) à l’ESPE Midi-Pyrénées, profession qu’elle a débutée en 2005, après avoir été enseignante de Lettres classiques de 1999 à 2007.

 

 

© zone claire 2015